Plan collège 21

L’entretien et le fonctionnement des collèges sont des compétences obligatoires du Conseil Départemental. Ainsi, 48 M€ vont être investis dans les collèges bourbonnais dans les 6 ans à venir.



Mais en matière de jeunesse et d’éducation, le Département a choisi d’aller bien au-delà de ses obligations légales, afin d'offrir un cadre propice à la réussite des jeunes Bourbonnais : restauration, orientations scolaires, environnement numérique de travail ...
Depuis plusieurs années, il a noué différents partenariats avec l’Éducation nationale, répondant au plus près aux réalités et aux attentes des établissements scolaires.

Le prochain plan collèges, intitulé "Collège 21" mettra l'accent sur les nouvelles technologies, et plus particulièrement leur usage dans les pratiques pédagogiques.

Les travaux prévus sur 2017

D'importants travaux de restructuration à venir devraient permettre de s'adapter à l'évolution des effectifs, de mettre aux normes en terme de sécurité, d'améliorer le confort des élèves et les conditions de travail pour les enseignants et le personnel administratif, de maîtriser les dépenses d'énergie.

6 collèges devront bénéficier de travaux importants en 2017.

  • Cosne d'Allier, collège Emile Guillaumin : 2,1 M€
  • Domérat, collège Louis Aragon : 2,1 M€
  • Lapalisse, collège Lucien Colon : 1,9 M€
  • Montluçon, collège Jules Ferry : 4,6 M€
  • Vichy, collège Jules Ferry : 2,8 M€
  • Moulins, collège Anne-de-Beaujeu : 4,5 M€

Les travaux sur l'année 2015-2016

La restructuration des établissements a concerné les collèges suivants :

  • Commentry, collège Emile Mâle : le montant des opérations s’élève à 730000 € pour la 2ème phase.
    Travaux d’accessibilité, de rénovation de salles, d’aménagements d’espaces extérieurs.
  • Cosne-d’Allier, collège Emile Guillaumin : le montant des opérations s’élève à 2,7 M€.
  • Domérat, collège Louis Aragon : le montant des opérations s’élève à 1,8 M€.
    Travaux d’accessibilité de l’établissement et d'économies d'énergie, rénovations de salles, aménagement de la cuisine et de la salle de restauration.
  • Vichy, collège Jules-Ferry : le montant des opérations s’élève à 355000 € pour la 1ère phase.
    Travaux d’accessibilité, rénovation de l'ensemble du 3e étage de l’établissement, réhabilitation des vestiaires et de la blanchisserie destinés aux élèves de SEGPA, aménagement des espaces extérieurs.
  • Saint-Yorre, collège Victor Hugo : le montant des opérations s’élève à 1,1 M€. La 1ère phase s'élève à 653000 €.
  • Yzeure, collège François Villon : lancement de la 2ème phase de restructuration montant des travaux sera de 1,5 M €.
  • Bellenaves, collège Jean Baptiste Desfilhes : le montant des opérations s’élève à 253000 €.
    Travaux d’accessibilité, restructuration de la cuisine.
  • Cérilly : le montant des opérations s'élève à 435280€. (209280€ pour l’année 2015 et 226000€ pour l’année 2016). Elles consistent à rendre accessible le collège aux personnes en situation de handicap et à réaliser différents travaux d’aménagement.

Les autres établissements ont fait ou feront l’objet de travaux mineurs ou plus ponctuels.

A titre d’exemple, les opérations de plus de 100.0000 euros concerneront les collèges de Bourbon-l'Archambault, Huriel (rénovation), Lurcy-Lévis (fin de la 1ère tranche de restructuration), Montmarault (rénovation des salle de sciences et technologie).

Les travaux sur le collège Emile Guillaumin de Cosne-d'Allier

college-cosne4

college-cosne4

college-cosne1

college-cosne1

college-cosne5

college-cosne5

college-cosne7

college-cosne7

college-cosne2

college-cosne2

college-cosne8

college-cosne8

college-cosne6

college-cosne6

college-cosne3

college-cosne3

Une importante restructuration

Une restructuration est programmée dans le collège Emile Guillaumin de Cosne-d'Allier.
Les effectifs actuels sont de 287 élèves. Le programme de restructuration de cet établissement répond aux deux priorités du Plan Collège 21 : rendre les bâtiments accessibles aux personnes à mobilité réduite et réduire les consommations énergétiques.

Les perspectives d’aménagement sont les suivantes :

- Réaliser un bâtiment administration entre les bâtiments enseignements, qui abriteraient également la vie scolaire, et la salle des professeurs, avec adjonctions d’un ascenseur.
- Utiliser le préau situé dans le bâtiment pour compléter les surfaces de locaux d’enseignement ou vie scolaire.
- Créer un préau de 200 m².
- Créer un sanitaire élèves
- Démolir l’administration actuelle
- Agrandir les réserves et les vestiaires des cuisines

Le montant des travaux s'élève à 2,1 M€.