Route Centre Europe Atlantique (RCEA)

Route Centre Europe Atlantique (RCEA)

La RCEA relie l'Europe de l'Est à la façade atlantique.

14000 véhicules par jour

Cet axe est traversé par environ 14000 véhicules/jour, dont une moitié de poids lourds.

Si la RCEA a été mise à 2x2 voies dans la Creuse (lors de précédents programmes) et en partie dans la Saône-et-Loire, elle est encore en grande partie à 2x1 voie dans l'Allier. Elle est devenue une route meurtrière, que les habitants de l'Allier craignent d'emprunter.
Le taux de mortalité est élevé, et il s'agit souvent de personnes en provenance d'autres régions.

Mise en concession de la RCEA

Le principe est maintenant acquis : la mise en 2 x 2 voies de la RCEA se réalisera par le biais d’une concession.

La commission d’enquête a rendu son verdict et il est sans appel :
avis favorable sans réserve de l’utilité publique de la mise à 2 x 2 voies en concession de la RCEA entre Digoin et Montmarault. La première étape est franchie avec succès pour ce projet estimé à 500 M€ au cœur des préoccupations des élus départementaux. Ceux-ci, en dépit des alternances politiques, n’ont eu de cesse de pointer sa nécessité et son urgence.

Ce projet ayant été confirmé le 11 juillet 2013 par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, l’État, responsable de cet axe routier, a lancé les premières études préalables à sa réalisation.
Dans l’Allier, un comité de pilotage suit de très près le dossier.

Des moments d’échanges ont donné lieu aux présentations du Schéma des aires envisagées ainsi que du système de péage et de tarification appliqué sur la route concédée. Ces travaux préparatoires menés de concert avec toutes les instances concernées (État, Conseil Départemental, communauté d’agglomération, communautés de communes, chambres consulaires…) viendront alimenter le cahier des charges de l’État avant qu’il ne lance l’appel d’offres pour le choix du concessionnaire.

Des premiers travaux de sécurisation ont été engagés par l’Etat en 2016 à hauteur de Montbeugny (suppression de la possibilité de dépasser). Toutefois, la route demeure encore longue jusqu’à la mise à 2 x 2 voies de cette portion de 92 km.

Ainsi, le démarrage des travaux n'est prévu qu'en 2020. La RCEA traversera tout le département en 2 x 2 voies fin 2021, la phase d'étude étant programmée jusqu'en 2019, et, a priori, sans solliciter les finances du Conseil Départemental et des communautés d’agglomération.

Prochaine étape : la publication du décret de déclaration d’utilité publique dans les semaines à venir.

A savoir

Avec le système de concession :

  • l’État confie la réalisation d’une autoroute, son entretien et son exploitation à une société privée pour 30 ans au minimum.
  • En contrepartie de son investissement, elle perçoit l’argent des péages et une subvention d’équilibre définie après une étude de rentabilité de la concession.
  • Les chauffeurs, qui utilisent la route, supportent son financement et non l’ensemble de la population.

Sur la RCEA, il est prévu plusieurs tronçons gratuits pour ne pas pénaliser la population locale. Le choix de la concession a été retenue dans l’Allier car, a contrario de la Saône-et-Loire, il existe des itinéraires secondaires doublant cette voie. Ce système permet aussi d’accélérer le rythme des travaux.