L'histoire

Comme la région et la commune, le département est à la fois une collectivité territoriale administrée librement par des élus et une circonscription administrative de l'État.

200 ans d'histoire

1789 : Révolution française. La nouvelle assemblée constituante élabore une organisation administrative inédite.

1790 : Création des départements. La loi du 15 janvier 1790 en dénombre 83.
L'ancienne province du Bourbonnais, avec peu de variantes dans ses frontières, devient le département de l'Allier. Le nom est choisi en référence à la rivière qui le traverse.

1793 : La Convention supprime les Départements.

1800 : Le Consulat installe le Conseil général et le Préfet. Ce dernier est seul à détenir le pouvoir exécutif. Le Département joue le rôle d'une assemblée délibérante.

1848 : La 2ème République, en instituant le suffrage universel, prévoit que chaque canton élira un Conseiller général.

1871 : Le Département acquiert une personnalité morale et reçoit compétence pour régler les affaires d'intérêt départemental.

1883 : Les Conseillers généraux sont élus et non plus nommés par le Préfet.1982 : Loi de décentralisation.
Le pouvoir exécutif du département passe du Préfet au Président du Conseil général. Le Département devient une collectivité locale à part entière avec des compétences propres.

2004 : 2ème loi de décentralisation. (Acte II de la décentralisation)
Le rôle de proximité du Conseil général est confirmé. De nouvelles compétences lui sont attribuées en matières de transport (gestion du réseau routier national transféré en grande partie), d'action sociale (programmes de santé, utilisation d'un schéma gérontologie...), de logement (gestion du fonds solidarité pour le logement et du fonds d'aide à l'énergie), d'éducation (recrutement et gestion des personnels techniques, ouvriers et de services), de culture...

2007 : Intégration des agents des collèges et des routes.

2011 : Intégration des agents du parc de l'équipement.

2015 : le Conseil général change de nom et devient le Conseil départemental.
Les conseillers départementaux sont élus pour une durée de 6 ans au scrutin majoritaire binominal mixte. Ils siègent par binôme (composés d'une femme et d'un homme).