Le Président

M. Claude Riboulet

Né le 14 avril 1975, Claude Riboulet est diplômé d'un DEA de philosophie. Très tôt, il participe à la vie politique, et devient membre de la première promotion du Conseil régional des jeunes créé par le Président Giscard d'Estaing. En 1995, il est conseiller municipal d'opposition à Commentry.

Formateur de profession, Claude Riboulet a été maire de Commentry de 2014 à 2017.

Conseiller départemental et vice-président du Conseil général de l'Allier dès 2001, il est élu dans le canton de Commentry aux côtés de Christiane Touzeau.
En 2008, il devient président du groupe Union Républicaine pour le Bourbonnais, et en 2014, conseiller départemental du canton de Commentry, délégué en qualité de Rapporteur général du Budget.

Le 25 septembre 2017, les élus de l'assemblée départementale, au nombre de 38 dont 20 membres du groupe URB, ont élu Claude Riboulet à la tête du Département.

Autres mandats actuels :

  • 1er Vice-président de Commentry-Montmarault-Néris Communauté.
  • 1er Adjoint au Maire de Commentry, délégué à la politique générale de la Ville

« Cette présidence, je l’aborde dans le respect d’un principe : la subsidiarité ; je la conçois dans l’application d’une méthode : la transversalité ; je la souhaite animée par un esprit : la collégialité. »

Discours d'investiture Septembre 2017

Ses rôles

Le président du Conseil Départemental est l'organe exécutif du département. Il est assisté de 11 vice-présidents, élus également par l'Assemblée, délégués à des compétences précises et aidés dans leurs tâches par des subdélégués.
Découvrir les élus

  • En tant qu'organe exécutif, le président du Conseil Départemental prépare et exécute les délibérations du conseil.
  • Il est l'ordonnateur des dépenses du département et prescrit l'exécution des recettes. Chaque année, il rend compte au conseil de la situation du département.
  • Le président du Conseil Départemental est le chef des services du département. Le président gère le domaine du département.
    Il dispose ainsi de pouvoirs de police particuliers, notamment en matière de circulation.
  • Pour mettre en œuvre les décisions du Conseil, il dispose d'une administration.