Le schéma départemental

Le Département de l'Allier travaille avec l’État pour une amélioration de l’accès des services au public avec l’ambition commune d’assurer aux habitants un égal accès aux services.

Améliorer l'accès des services au public

Le Département de l'Allier met en œuvre le schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public d'une durée de 6 ans. L'Allier fait partie des quelques départements qui ont travaillé sur ce schéma à titre expérimental avant le vote de la loi NOTRe du 7 août 2015.

Celui-ci comporte 2 axes stratégiques :

  • assurer un meilleur accompagnement du public dans l'accès aux services,
  • faciliter la présence d’une offre de proximité indispensable pour vivre et s’épanouir sur l’ensemble du territoire.

Ces deux axes s’appuient sur un partenariat avec les collectivités locales, les opérateurs de services, les associations du département pour accroître la transversalité des actions existantes et à venir.

Définition de l'accessibilité

L'accessibilité recouvre des caractéristiques très variées :
accessibilité en termes de temps de transport, de distances et de modalités de déplacement, d’amplitudes horaires, de disponibilités pour les rendez-vous, du nombre en équivalent temps plein dans le service…

Elle doit se penser en lien avec d’autres notions, notamment la qualité de l’offre.
La qualité est en effet une composante essentielle de l’efficience du service, ce qui implique de ne pas mettre l’usager en position de devoir arbitrer entre un service facilement accessible et un service répondant à ses attentes

Pour l’Allier, il ressort de la concertation avec les habitants quatre dimensions de l’accessibilité :

  • le mode d'accès,
  • le temps d'accès,
  • l'offre d'accès
  • la dimension humaine.

17 services au public identifiés

Les habitants du département ont une vision très élargie de la notion de service qui regroupe à la fois des services publics ou privés. Il peut s’agir de services marchands ou non marchands, de gestion publique, privée ou associative.

Le schéma s’appuie sur la volonté des habitants d’améliorer les services existants répondant à leurs principaux besoins du quotidien pour pouvoir habiter le territoire.

17 services perçus comme nécessaires pour vivre et s’épanouir dans l’Allier ont été identifiés, selon des thématiques essentielles telles que :

  • l’accès aux soins,
  • le commerce de proximité,
  • le réseau internet et mobile,
  • la mobilité
  • le partage de l’information.