> Prix littéraires Achille Allier et Emile Guillaumin
Actualités

Prix littéraires Achille Allier et Emile Guillaumin

Actualité

Publié le 13/02/2017

Les prix littéraires Achille Allier et Emile Guillaumin ont été remis le 14 février à l'Hôtel du Département. Découvrez-les ouvrages récompensés par le Conseil Départemental.

prix1

prix1

prix4

prix4

prix3

prix3

prix6

prix6

prix5

prix5

prix2

prix2

cg03_846480

cg03_846480

cg03_846489

cg03_846489

cg03_846533

cg03_846533

Prix Emile Guillaumin 2016

Voir l'image en grandL’affaire Brierre, un crime insensé à la Belle Epoque
Alain Denizet – éditions de la Bisquine.

L'auteur :
Alain Denizet est conférencier et agrégé d’histoire-géographie, il a enseigné en Ecosse, au Burkina Faso et au Niger. Il est professeur au collège Charles de Gaulle à Bû en Eure-et-Loir depuis 2000.

Le résumé :
C'est l’histoire d’une affaire non résolue : un quintuple assassinat commis à Corancez, village situé à dix kilomètres de Chartres le 21 avril 1901. C’était l’affaire criminelle la plus médiatisée en France avant les années 20. L’étude est rigoureuse et intense, très fouillée.

Le petit village est décrit dans sa complexité, de l’entraide à la méfiance. Un père, veuf est accusé d’avoir tué ses cinq enfants. Pour faire le point sur cette énigme, l'auteur nous décrit une petite société rurale plus complexe qu’il n’y paraît.

L’historien Alain Corbin a préfacé ce récit.

Prix Achille Allier 2016

Voir l'image en grandMémoires de Guerre en Pays Cosnois
Association "Mémoire du Pays Cosnois" avec la participation de la section intercommunale A.C.P.G.-C.A.T.M. de Cosne d’Allier (Anciens Combattants Prisonniers de Guerre – Combattants Algérie Tunisie Maroc)


Cet ouvrage s’inscrit dans le cycle commémoratif du centenaire de la Grande Guerre.
La retranscription de cet évènement majeur, riche d’archives familiales, est très réussie. C’était la première génération à savoir lire écrire et compter, unifiée par l’école publique et la fin du patois. C’était aussi la fin d’une époque avec la mécanisation, l’exode rural, la France de la poste et des chemins de fer. C’était aussi l’âge d’or de la carte postale.
La Pays Cosnois perd 220 hommes par la guerre et de 1911 à 1921 650 personnes soit 12 % de sa population en intégrant les décès par épidémies.

A noter

Le prix spécial du jury est attribué à Estelle Cournez pour son livre "Sur les traces de l'Allier, histoire d'une rivière sauvage".

+ d'infos :
www.mediatheque.allier.fr