Le budget

Le budget 2019 du Département de l'Allier

460 Millions d'euros

Les dépenses de fonctionnement

Voir l'image en grand

Allocations individuelles de solidarité : 127,70 M€
- Revenu de solidarité active : 61,7 M€
- Allocation personnalisée d'autonomie : 52,7 M€
- Prestation de compensation du handicap : 13,4 M€
Autres charges de gestion courante : 107 M€
- Dépenses sociales : 68,9 M€
- Services départementaux d'Incendie et de Secours : 15,7 M€
- Subventions : 11,9 M€
- Collèges : 3,8 M€
- Autres : 6,8 M€
Charges de personnel : 82,4 M€
Charges à caractère général : 35,8 M€
Autres charges : 0,6 M€
Atténuation de produits : 4,9 M€
Charges financières : 5,6 M€

Les recettes de fonctionnement

Voir l'image en grand

Comment finance-t-on le fonctionnement ?

  • Fiscalité directe : 135,8 M€
  • Fiscalité indirecte : 64,8 M€
  • Concours de l'Etat : 64,9 M€
  • Autres : 29,8 M€
  • Fonds de péréquation : 23,9 M€
  • Financement des transferts de compétences : 91,4 M€

Financement de l'investissement

Voir l'image en grand

  • Emprunt : 35,7 M €
  • Epargne brute : 42,9 M €
  • Fonds de compensation de la TVA : 5,2 M €
  • Dotation d'équipement des collèges : 1,6 M €
  • Redevance radars : 0,5 M €
  • Dotation soutien d'investissement : 3 M €
  • Subventions d'équipement reçues : 1,5 M €
  • Opération pour le compte de tiers : 2,3 M €
  • Autres : 2,8 M €

Les dépenses d'investissement

Voir l'image en grand

  • Capital de la dette : 28,4 M €
  • Subventions : 29,3 M €
  • Routes départementales : 15 M €
  • Bâtiments : 2,4 M €
  • Collèges : 8,1 M €
  • Autres investissements directs : 6,1 M €
  • Opérations sous mandat : 2,4 M €

L'investissement relancé

Lors de sa réunion du 7 mars 2019, l'Assemblée départementale a arrêté dans le cadre du débat d’orientations budgétaires les principes et priorités présidant à l’élaboration du budget primitif 2019.

Ces orientations s’inscrivaient plus que jamais dans une logique de responsabilité, en confirmant notre volonté d’avoir une gestion équilibrée et prévoyante, tout en préservant la stabilité de la pression fiscale en direction des ménages et des entreprises du territoire et avec l’ambition de se donner les moyens d’investir pour tous et partout.

Le budget 2019 traduit la vision d’une collectivité solidaire qui assume au travers de ses compétences la solidarité fiscale, territoriale et humaine que les citoyens attendent.

Il confirme l’ambition d’une collectivité résolument tournée vers l’avenir qui entend tracer sa voie dans un souci constant d’innovation et de transformation. De nombreux et ambitieux projets structurants d’aménagement et de développement, en cohérence avec les spécificités de notre territoire, seront engagés sur l’exercice conformément au cap fixé par le Projet départemental 2016-2020 (230 M€) mais aussi, plus récemment, dans le cadre de la convention de développement territorial signée avec la Région Auvergne Rhône Alpes (Pacte Allier) en février dernier avec un engagement pour la période 2019-2021 de plus de 100 M€.

Au travers de ces projets, il s’agit pour notre Assemblée d’apporter la preuve de notre intention d’ouvrir le territoire et accompagner les projets locaux structurants, d’ancrer les nouvelles populations sur le territoire par le développement de l’agriculture et le soutien aux entreprises, d’offrir aux bourbonnais des infrastructures routières, ferroviaires et numériques performantes et soutenir le patrimoine culturel emblématique par des opérations de rénovation et mise en valeur.

L’équation complexe à laquelle notre collectivité est confrontée, entre adaptation aux contraintes et maintien d’ambitions fortes, n’a pu être surmontée, pour vous présenter un budget sincère et équilibré, sans reprise du résultat du compte administratif 2018 et sans recours au levier fiscal que par la poursuite d’une gestion rigoureuse et efficace des dépenses courantes. C’est elle qui nous a permis d’assainir la situation financière tout en préservant la qualité du service public, de dégager une épargne brute suffisante pour consolider et amplifier notre plan d’investissement au cours des trois prochaines années et de désendetter la collectivité.