L'information européenne

15 octobre : 2ème journée européenne du cinéma Art et Essai

Dans le cadre du Festival Jean Carmet, l'Association Ciné Bocage organise en partenariat de Cap'Cinéma et d'Europe Direct Allier une soirée pour fêter le cinéma Art et Essai européen dans toute sa diversité.

Le film hongrois "Corps et âme" sera diffusé dimanche 15 octobre à 20 h à Cap Cinéma à Moulins. Un apéro européen sera offert à l'issue de la projection avec de la documentation sur l'Union européenne.
Déconseillé aux moins de 16 ans.

Une romance traitée de façon inédite au cinéma, d'une incroyable délicatesse. Corps et Âme a reçu l'Ours d'Or à Berlin, cette année. Mária, nouvelle responsable du contrôle de qualité et Endre, directeur financier de la même entreprise, vivent chaque nuit un rêve partagé, sous la forme d'un cerf et d'une biche qui lient connaissance dans un paysage enneigé. Lorsqu'ils découvrent ce fait extraordinaire, ils tentent de trouver dans la vie réelle le même amour que celui qui les unit la nuit sous une autre apparence...

HONGRIE – 2017 – 1H56 – LE PACTE
Avec Alexandra Borbély, Morcsányi Géza et
Zoltán Schneider

30 ans d'Erasmus : inscrivez vous à la conférence!

Voir l'image en grandA l'occasion des 30 ans du programme européen Erasmus +, le centre d'information Europe Direct Allier et le Point information Jeunesse de Vichy Communauté organisent le 19 octobre prochain à Vichy une conférence sur le thème « 30 ans du programme Erasmus : quelles perspectives pour les jeunes ? » à 18h au centre omnisports dans le cadre du Neuj'Pro (rencontres nationales des professionnels et élus de la jeunesse). Deux ateliers interactifs sur l'Europe et la jeunesse seront également proposés :
-Atelier 1 : quelle mobilisation des jeunes dans le projet européen ?
-Atelier 2 : mobilité européenne : quelles reconnaissances pour les jeunes et quels impacts sur le marché du travail ?

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Le programme complet du 19 octobre est le suivant :

-11h30 : brunch européen et diffusion de courts-métrages européens au Pôle Lardy.
-18h à 19h : conférence "30 ans d'Erasmus et perspectives" au centre omnisports (sur inscription)
-18h à 20h : ateliers sur la mobilité européenne (sur inscription)
-20h : apéritif européen
-21h30 : soirée festive en centre ville (Bar le Santa Fé)

#Erasmusdays, qu'est-ce que c'est ?
Les bénéficiaires, porteurs de projet et simples citoyens montreront leur attachement au programme grâce à l'appel à l'action #ERASMUSDAYS proposé par l'Agence Erasmus + les 13 et le 14 octobre 2017. Ces journées seront l'occasion de mettre en lumière les projets Erasmus + par les établissements scolaires, CFA, universités, etc. Et aussi aux étudiants, apprentis, lycéens, enseignants de témoigner de leur expérience Erasmus+.

Comment se vit aujourd'hui la citoyenneté européenne?

C'est sur cette question, qu'une quinzaine de jeunes européens ont travaillé pendant trois semaines. Un échange de jeunes européens a en effet été organisé à Montcombroux dans le cadre d'un projet européen Erasmus+ du 15 août au 1er septembre. Le projet « Youth and Citizen » est le fruit d'un partenariat entre l'association Le Créneau, à Montcombroux les Mines, RCF Allier, Radio Coquelicot et Le Micro des Ailes.
A travers des micros trottoirs, une rencontre avec Gérard Dériot, Sénateur de l'Allier et leur invitée, Bénédicte Peyrol députée de l'Allier, ces jeunes italiens, allemands, français et tchèques se sont interrogés sur l'unité de l'Europe, la solidarité , mais aussi son futur.

Remise des europass au Conseillers départementaux jeunes

Les conseillers départementaux jeunes de l'Allier se sont vu remettre leur "youthpass" le 27 septembre dernier à l'Opéra de Vichy en présence de Isabelle Goninet et Jean-Sébatien Laloy. Il s'agit d'un document européen qui valorise leur expérience acquise lors de l'échange de jeunes avec leurs partenaires roumains et Altiligériens qui s'est tenu l'été 2016 en Allier et Haute-Loire et qui a été cofinancé par le programme européen ERASMUS+.
Crédits photos: Laetitia Guyot - CD03

Apprentissages de longue durée à l'étranger

La Commission européenne préfinance actuellement sept projets pilotes qui proposent des apprentissages de longue durée à l'étranger (au moins six mois).
À l'heure actuelle, déjà, environ 650 000 apprenants et jeunes diplômés de l'enseignement et de la formation professionnels (EFP) peuvent bénéficier d'un financement au titre d'Erasmus+ pour soutenir leurs expériences de mobilité à l'étranger d'une durée comprise entre deux semaines et douze mois. Or, moins de 1 % d'entre eux passent plus de six mois dans un autre pays, malgré les avantages que présentent les stages de longue durée. Les projets pilotes lancés cette année permettront donc à 238 apprentis de suivre un stage de six à douze mois dans un autre pays de l'UE, l'objectif étant de recenser les bonnes pratiques et les obstacles en matière d'apprentissages de longue durée à l'étranger.
Les projets pilotes constituent les premières étapes de la mise en place d'un cadre européen pour la mobilité de longue durée des apprentis.
Source : Commission européenne
Crédits photo : UE 2006 Photographe Schroeder Alain

Discours du Président Juncker sur l’état de l’Union 2017

Le 13 septembre 2017, M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a prononcé son discours sur l'état de l'Union devant le Parlement européen à Strasbourg.

Après un large débat organisé dans l'ensemble de notre continent sur l'avenir de l'Europe (# FutureofEurope) avec les citoyens, le Parlement européen, les parlements nationaux, les autorités locales et régionales et la société civile dans son ensemble, le président a repris ces idées et donné son point de vue personnel sur l'avenir de l'Europe. Il a également présenté ses priorités pour l'année à venir.

Chaque année, en septembre, le président de la Commission européenne prononce son discours sur l'état de l'Union devant le Parlement européen. Il y présente le bilan des réalisations de l'année écoulée et les priorités pour l'année à venir. Il expose également la manière dont la Commission s'attaquera aux défis les plus pressants auxquels l'Union européenne est confrontée. Le discours est suivi d'un débat en plénière. Il marque le point de départ du dialogue avec le Parlement et le Conseil en vue de préparer le programme de travail de la Commission pour l'année suivante.

Pour regarder le discours, cliquer ici.

Source : Représentation de la Commission européenne en France

l'Estonie préside le Conseil de l'Union européenne

Depuis le 1er juillet, l'Estonie succède à Malte à la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne. C'est la première fois depuis son adhésion à l'Union européenne en 2004 que l'Estonie assurera cette fonction. Elle sera suivie par la Bulgarie en janvier 2018.
La présidence a pour rôle de donner une impulsion politique aux travaux législatifs du Conseil. Elle planifie et préside les sessions du Conseil ainsi que les réunions de ses instances préparatoires et représente le Conseil dans les relations avec les autres institutions de l'UE. C'est donc une tâche importante qui nécessite une préparation ainsi qu'une équipe renforcée durant la durée de 6 mois de la présidence.

Lancement d'un fonds européen de la défense

La Commission a lancé un Fonds européen de la défense, pour aider les États membres à dépenser plus efficacement l'argent des contribuables, réduire le dédoublement des dépenses et obtenir un meilleur rapport coût-résultats. Annoncé par le président Juncker en septembre 2016 et soutenu par le Conseil européen en décembre 2016, le Fonds coordonnera, complétera et renforcera les investissements nationaux dans la recherche en matière de défense, le développement de prototypes et l'acquisition d'équipements et de technologies de défense.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

2018 : Année européenne du patrimoine culturel

L'Année européenne du patrimoine culturel, qui aura lieu en 2018, sera l'occasion de mettre en évidence le rôle joué par le patrimoine culturel européen dans la construction d'un sentiment collectif de partage d'une histoire et d'une identité communes.
L'objectif visé est d'accroître l'accès de tout un chacun au patrimoine et d'encourager les citoyens à participer à sa gestion et à sa préservation. Par ailleurs, cette année européenne mettra en évidence le rôle économique important du patrimoine. Plus de 300 000 personnes sont employées directement dans le secteur du patrimoine culturel européen et 7,8 millions d'emplois européens sont liés indirectement à ce secteur (le tourisme, la construction, les transports, l'interprétation ou l'entretien et la sécurité des sites culturels).

Suppression des frais d'itinérance en Europe

Lorsqu'un consommateur utilise son mobile à l'étranger, les frais supplémentaires facturés pour se connecter au réseau local sont nommés « frais d'itinérance » ou « roaming » en anglais.
Ce qui va changer : le roaming en Europe gratuit à partir du 15 juin 2017.
A compter du 15 juin, l'itinérance dite « aux tarifs nationaux » entrera en vigueur. Concrètement, cela signifie que lorsqu'un consommateur se déplacera dans l'UE et qu'il utilisera son téléphone mobile, il paiera le même tarif d'abonnement que s'il était en France. Cela vaut pour les appels (émis et reçus), les SMS et MMS et les données mobiles, à savoir Internet. Ainsi lorsque l'on parle de roaming en Europe gratuit, cela évoque la suppression des frais d'itinérance supplémentaires qui venaient s'ajouter jusqu'ici au prix de l'abonnement que paie le consommateur européen dans le pays où il réside habituellement. Ce dernier continuera donc de payer sa facture de téléphone mobile. Il n'y aura simplement plus de surcoût.
Source : toutsurmesfinances.com

60 belles histoires, 60 projets financés par l'UE

A l'occasion du 60ème anniversaire du Traité de Rome, découvrez 60 projets cofinancés par les fonds européens.

Des portraits de jeunes de l'Allier partis en Erasmus +

Voir l'image en grandDécouvrez des portraits de jeunes de l'Allier partis en étude, en stage ou en volontariat en Europe grâce au programme européen Erasmus + qui fête ses 30 ans cette année.
Cliquez ici pour accéder aux fiches portraits.

60 ans du Traité de Rome!

Le 25 mars 1957 naissait la Communauté économique européenne. Avec la signature du traité de Rome, les règles et les principes fondateurs de la construction européenne sont établis. Ainsi débute une collaboration inédite entre un nombre toujours plus important de pays européens, et dont nous fêtons cette année le 60eme anniversaire.

Après 9 mois de négociations, les représentants des Six (France, Belgique, Pays-Bas, Italie, République Fédérale d'Allemagne et le Luxembourg) se réunissent à Rome pour signer les deux nouveaux traités.La cérémonie de signature des Traités instituant la Communauté économique européenne et la Communauté européenne de l'énergie atomique est organisée de manière solennelle par les autorités italiennes, à Rome, ville chargée d'histoire.

Europe Direct Allier pourra mettre à votre disposition l'exposition de 14 panneaux sur les 60 ans des Traités de Rome élaborée par les archives de l'Union européenne. En faire la demande auprès de : europedirect@allier.fr.

Pour en savoir plus, consultez le dossier de Toute l'Europe.

Dossier de la Commission européenne : événements organisés, 60 témoignages, livre blanc sur l'avenir de l'Europe...

60 ans, 60 belles histoires

Parcourez les 60 ans de l'UE en 60 secondes!

La Commission présente le livre blanc sur l'avenir de l'Europe: les voies de l'unité pour l'UE à 27

Alors que nous nous apprêtons à célébrer le 60e anniversaire de l'UE et que nous regardons en arrière, nous voyons une période de paix s'étendant sur sept décennies et une Union élargie comptant 500 millions de citoyens qui vivent libres au sein de l'une des économies les plus prospères de la planète. Dans le même temps, l'UE doit regarder vers l'avant et réfléchir à l'élaboration d'une vision de son propre avenir à 27. Le livre blanc expose les principaux défis et les principales opportunités qui attendent l'Europe au cours des dix prochaines années. Cinq scénarios y sont présentés sur la manière dont l'Union pourrait évoluer d'ici à 2025 en fonction des choix qu'elle fera pour répondre à ces défis et saisir ces opportunités.

Téléchargez le Livre Blanc sur l'avenir de l'Europe

Antonio Tajani, nouveau Président du Parlement européen

Le 17 janvier, l'Italien Antonio Tajani a été élu président de l'institution législative européenne. Il a obtenu 351 voix, contre 282 pour son rival Gianni Pittella. Membre du Parti populaire européen (PPE), Antonio Tajani occupera le poste de président du Parlement européen jusqu'aux prochaines élections en mai ou juin 2019.
Elu au quatrième tour, cet ancien journaliste et proche de Silvio Berlusconi est l'un des fondateurs du mouvement Forza Italia. Ancien député européen de 1994 à 2008, Antonio Tajani a ensuite occupé le poste de vice-président des Commissions Barroso I et II, en charge des Transports puis de l'Industrie et de l'Entreprise. Il a été à nouveau élu au Parlement européen en 2014. Comme président de l'hémicycle, il succède à l'Allemand Martin Schulz, qui après deux ans et demi à ce poste, a choisi de s'engager dans la campagne pour les élections de son pays, prévues à l'automne.
Source : Toute l'Europe

Pour en savoir plus, cliquer ici.

15 ans de l'euro

Le 1er janvier 2002, arrivait l'euro. Une véritable révolution monétaire et sociétale prévue par le traité de Maastricht de 1992.
Quinze ans plus tard, alors que la monnaie unique européenne est parfaitement rentrée dans les moeurs et que l'attachement des Européens à son égard est réel, les critiques demeurent vivaces, alimentées par les effets durables de la crise économique et financière.
Ils étaient 12, le 1er janvier 2002 à se lancer dans l'aventure de l'euro. Par ordre alphabétique : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal. Depuis le 1er janvier 2015, dix-neuf des vingt-huit Etats membres de l'Union européenne ont adopté l'euro.

Source : Toute l'Europe

Les décodeurs de l'Europe!

L'Europe est aujourd'hui au coeur du débat. C'est légitime, le débat démocratique est un enjeu central du projet européen. Encore faut-il qu'il se construise sur des réalités. La construction européenne donne lieu à toute sorte d'idées fausses qui alimentent rumeurs ou fantasmes...
Avec les décodeurs de l'Europe, la Représentation de la Commission européenne en France souhaite répondre à une série de questions ou d'accusations, en expliquant ce qui constitue la réalité et parfois la complexité des politiques européennes. Au-delà de ces explications, l'objectif est aussi de mieux faire savoir, en cette veille du 60ème anniversaire du Traité de Rome, ce qui marche en Europe!
Nicolas Vadot accompagne ce projet avec humour ... et nous évite de construire une norme européenne sur la taille des bobards.

Lancement du corps européen de solidarité

Les jeunes âgés entre 18 et 30 ans ont face à eux de nouvelles perspectives leur permettant d'apporter une contribution importante à la société au sein de l'Union, d'acquérir une expérience inestimable et de se doter de précieuses compétences au début de leur carrière. Le nouveau corps européen de solidarité permettra aux participants d'intégrer un projet en vue de mener une action de volontariat ou de décrocher une bourse, un apprentissage ou un emploi pour une période de 2 à 12 mois.
Les participants pourront s'engager dans un large éventail d'activités telles que l'éducation, la santé, l'intégration sociale, l'aide à la fourniture de denrées alimentaires, la construction d'abris, l'accueil, l'aide et l'intégration des migrants et des réfugiés, la protection de l'environnement ou la prévention des catastrophes naturelles. L'objectif est de faire en sorte que 100 000 jeunes aient rejoint le corps européen de solidarité d'ici à la fin de l'année 2020.
Pour en savoir plus, cliquer ici.