L'information européenne

Dix écoles de l'Allier participent à un projet européen de décorations de Noël!

Voir l'image en grand Décorations réalisées par les élèves de l'école Larbaud Curie à Saint-Yorre

Dix écoles de l'Allier participent cette année au projet d'échange culturel européen des décorations de Noël. Les élèves ont préparé au mois de novembre des petites décorations pour le sapin de Noël avec une présentation des traditions de fête en France et les ont envoyées à leurs partenaires européens. A leur tour de recevoir avant les fêtes de fin d'année les décorations réalisées par leurs camarades des différentes pays de l'Union européenne : Autriche, Bulgarie, Estonie, Allemagne, Grèce, Italie, Portugal, Royaume-Unis, Roumanie, Espagne...Une belle initiative pour sensibiliser les jeunes à la diversité culturelle européenne.

Prix Sakharov décerné à Oleg Sentsov

Le Prix Sakharov 2018 pour la liberté de l'esprit a été décerné à Oleg Sentsov. Cette décision a été prise par le Président du Parlement européen Antonio Tajani et les dirigeants des groupes politiques ce 25 octobre. La cérémonie de remise du Prix aura lieu à Strasbourg le 12 décembre.
"Par son courage et sa détermination, en mettant sa vie en danger, le réalisateur Oleg Sentsov est devenu un symbole du combat pour la libération des prisonniers politiques retenus en Russie et à travers le monde. En lui remettant le Prix Sakharov, le Parlement européen exprime sa solidarité envers sa personne et sa cause. Nous demandons qu'il soit immédiatement libéré. Son combat nous rappelle qu'il est de notre devoir de défendre les droits de l'homme partout et en toute circonstance," a affirmé Antonio Tajani lors de l'annonce du lauréat.
Oleg Sentsov est un réalisateur ukrainien condamné à 20 ans de prison pour « avoir préparé des attentats terroristes contre le pouvoir russe en place en Crimée ». Amnesty International a décrit son procès comme « un procès inéquitable devant un tribunal militaire ». Oleg Sentsov est devenu le symbole du destin de près de 70 citoyens ukrainiens arrêtés et condamnés illégalement à de lourdes peines par les forces d'occupation russes en Crimée après l'annexion de la péninsule. Il a commencé une grève de la faim en mai 2018.

Source : Parlement européen
Crédits photo : ©Sergei Venyavsky/Getty Images

64% des français convaincus que leur pays bénéficie de l'adhésion à l'UE

La dernière enquête Eurobaromètre du Parlement européen, menée en septembre 2018 et publiée le 17 octobre 2018, révèle une appréciation croissante des Français pour l'Union européenne.
. Oui à l'UE : près de 2/3 des Français estiment que le pays bénéficie de l'appartenance à l'UE et que l'adhésion à l'UE est une bonne chose ;
. Élections européennes de 2019 : la date du scrutin reste assez méconnue mais l'enjeu du vote intéresse les Français ;
. Image et rôle du Parlement européen : les Français ont une image majoritairement neutre du Parlement européen mais voudraient qu'il joue un rôle plus important dans le fonctionnement démocratique de l'UE.
. Impact du Brexit: près de 2/3 des Français déclarent qu'ils voteraient contre un « Frexit » si tel référendum était organisé en France ;

L'indicateur Eurobaromètre, mesurant les attitudes des citoyens à l'égard de l'Union européenne (UE), révèle que 64% des Français estiment que leur pays bénéficie de l'adhésion à l'UE. En Europe, ils sont 68% à être du même avis. C'est le score le plus élevé jamais mesuré depuis 1983.
61% des Français considèrent également que l'adhésion de leur pays à l'UE est une bonne chose, ce qui représente 6% de plus par rapport à avril 2018 (55%). Les Européens, en général, ont une opinion à peu près similaire avec 62%, et il s'agit du chiffre le plus élevé depuis le pic enregistré entre la chute du mur de Berlin en 1989 et l'adoption du traité de Maastricht en 1992.

Consultez l'eurobaromètre d'octobre 2018

Procédé Zèbre, coordinateur du projet Erasmus + Wim Laboratories Iuvenis

La compagnie théâtrale de Vichy Procédé Zèbre sera coordinateur du projet Erasmus + Wim Laboratories Iuvenis, validé en juillet par la commission européenne, auquel participeront 8 partenaires de 5 pays européens (Autriche, Roumanie, Italie, Bosnie, France), pour une durée de trois ans.
Procédé Zèbre est un acteur reconnu sur le territoire français et international pour son savoir-faire en matière d'apprentissage du français par le théâtre. Le but du projet WIM Laboratories Iuvenis sera celui d'adopter des stratégies innovantes en terme de transmission linguistique, culturelle et artistique. Des jeunes lycéens amateurs se confronteront aux professionnels du théâtre selon un principe de « richesse du mélange ». Les ateliers d'écriture, la pratique théâtrale et les performances permettront d'acquérir des compétences, mais aussi de l'autonomie et de la confiance en soi. Ceux-ci nous semblent des éléments indispensables pour résoudre les nombreux problèmes qui affectent nos sociétés contemporaines, pour aller vers une égalité femmes/hommes, l'inclusion des migrants, et plus largement pour contribuer à la création d'un sentiment d'appartenance européen.

Source : Procédé Zèbre

Des jeunes s'expriment sur l'Europe!

Interview réalisé par les étudiants de BTS du Lycée agricole du Bourbonnais à Neuvy à l'occasion du dialogue transfrontalier du 1er octobre dernier à Chambéry :

en partenariat avec la radio RCF Allier.

Des étudiants du Lycée Agricole du Bourbonnais à la rencontre d’italiens pour les élections européennes

Voir l'image en grandLa première rencontre franco-italienne s'est tenue le 1er octobre dernier à Chambéry entre différents publics de l'Union Européenne.
Les dirigeants de L'UE ont réuni 250 participants italiens et français des régions Auvergne Rhone-Alpes, du Piémont et du Val d'Aoste pour qu'ils s'expriment sur leurs attentes de l'Union européenne en amont des prochaines élections du 26 mai 2019. A cette occasion, Isabelle JEGOUZO, cheffe de la Représentation de la Commission européenne et Alessandro GIORDANI, de la Direction générale de la Communication à la Commission européenne, étaient présents.

La classe de BTS Développement et Aménagement des Territoires Ruraux du lycée agricole du bourbonnais de Neuvy a participé à cette rencontre, encadrée par Anne-Gaëlle Morice, responsable du centre d'information Europe Direct Allier, d'Alexandra Méritet en charge des projets jeunesse à la Caisse des Allocations Familiales de l'Allier et de leur professeur Vincent Sabatier.

Ils ont réfléchis ensemble à l'Europe qu'ils souhaiteraient pour demain sous forme de débats thématiques, les échanges étant traduits en français et italien. Prochaines rencontres en février et mars à Bardonecchia puis Grenoble.

Source : Ophélie Fayet

Enquête de satisfaction de votre centre d'information Europe Direct

Un questionnaire rempli en 3 minutes vous permettra d'évaluer les activités proposées par Europe Direct Allier :

Cliquez ici pour accéder au questionnaire.

Important! Pour continuer à recevoir des informations d'Europe Direct Allier : répondez à l'enquête!

Le Centre d'information Europe Direct Allier réalise chaque année une enquête de besoin en information et animation sur l'Union européenne auprès de ses partenaires et acteurs locaux.
Afin de répondre aux obligations du Règlement général sur la protection des données, nouveau cadre européen concernant le traitement et la circulation des données à caractère personnel, nous vous demandons votre accord pour recevoir la prochaine la lettre d'information d'Europe Direct Allier. N'oubliez donc pas de répondre à ce questionnaire !

Vous pouvez accéder au questionnaire en cliquant ici.

Discours du Président de la Commission européenne sur l'état de l'Union en 2018

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a prononcé le 12 septembre dernier, devant les membres du Parlement européen à Strasbourg, son discours sur l'état de l'Union en 2018 qui présente ses priorités pour l’année à venir et expose sa vision de la manière dont l’Union européenne peut poursuivre l’édification d’une «Europe plus unie, plus forte et plus démocratique».

Après avoir rappelé "l'ardente obligation d'action et de vigilance" pour préserver le Pacte fondateur de l'Union européenne – "plus jamais la guerre", le Président a présenté sa vision de l'état de l'Union en 2018. Il a mis en avant les succès, notamment économiques et sociaux comme la création de 12 millions d'emplois depuis 2014, la période de croissance ininterrompue sur 21 trimestres, le rebond de l'investissement sous l'impulsion du plan Juncker, ou la sortie de la Grèce de son programme de soutien. Dans le contexte d’un monde de plus en plus incertain, il a insisté sur la nécessité, pour l’Europe, de devenir plus souveraine afin d’être en mesure de jouer un rôle sur la scène internationale : « La géopolitique nous apprend que l'heure de la souveraineté européenne a définitivement sonné. L'heure pour l'Europe de prendre son destin entre ses mains. Cette conviction qu'"unis nous sommes plus grands" est l'essence même de ce que veut dire faire partie de l'Union européenne. Partager nos souverainetés – là où il le faut – rend chacun de nos états-nations plus fort. »

Il a ensuite proposé 18 initiatives concrètes visant à compléter l'agenda de la Commission pour une Europe qui protège, donne les moyens d'agir et défend.

Pour en savoir plus : cliquez ici.

Source : Commission européenne

Brexit: la Commission européenne publie une communication relative à la préparation du retrait du Royaume-Uni de l'UE

La Commission européenne a adopté une communication décrivant les travaux en cours sur la préparation à toutes les issues possibles du retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne.
Le 30 mars 2019, le Royaume-Uni quittera l'UE et deviendra un pays tiers. Cela aura des répercussions sur les citoyens, les entreprises et les administrations tant au Royaume-Uni que dans l'UE. Ces répercussions concernent tout aussi bien l'introduction de nouveaux contrôles aux frontières extérieures de l'UE avec le Royaume-Uni que la validité des permis, attestations et autorisations émis au Royaume-Uni, ainsi que les différentes règles applicables aux transferts de données.
Le texte de ce jour invite les États membres et les acteurs privés à intensifier leurs préparatifs et fait suite à une demande du Conseil européen (article 50) du mois dernier d'intensifier leurs travaux pour se préparer à tous les niveaux et à toutes les issues.
L'UE travaille jour et nuit pour trouver un accord qui garantira un retrait ordonné, mais le retrait du Royaume-Uni provoquera assurément des perturbations - par exemple pour les chaînes d'approvisionnement des entreprises - qu'un accord soit trouvé ou non. Puisqu'on ne sait toujours pas avec certitude s'il y aura un accord de retrait ratifié à cette date, ni ce qu'il contiendra, les préparatifs se poursuivent pour essayer de faire en sorte que les institutions de l'UE, les États membres et les acteurs privés soient prêts pour le retrait du Royaume-Uni. Et en tout état de cause, même si un accord est trouvé, le Royaume-Uni ne sera plus un État membre après son retrait et ne bénéficiera donc plus des mêmes avantages qu'un État membre. Se préparer au fait que le Royaume-Uni deviendra un pays tiers revêt dès lors une importance capitale, même dans le cas d'un accord entre l'UE et le Royaume-Uni.

Source : Commission européenne

+ d'info

Prochaines élections du Parlement européen

Les prochaines élections européennes auront lieu entre le 23 et le 26 mai 2019 afin d'élire les députés européens représentant les 27 États membres de l'Union européenne. Le Parlement européen devrait réduire le nombre des députés de 751 à 705 une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'UE. La redistribution des sièges proposée par le Parlement garderait en réserve 46 des 73 sièges britanniques laissés vacants après le Brexit. Les 27 autres anciens sièges britanniques seraient réattribués aux 14 pays qui sont actuellement légèrement sous-représentés dans l'hémicycle.

Dans le cadre de sa campagne d'information, le Parlement européen a lancé une communauté de soutien en faveur du vote aux élections européennes de 2019. L'idée n'est pas seulement de s'engager à voter mais aussi de s'engager à convaincre le maximum de personnes de l'importance de cet acte. La plateforme a été lancée lors de la rencontre des jeunes à Strasbourg (EYE2018) début juin lors de laquelle plus de 3000 participants se sont d'ores et déjà engagés à promouvoir le vote aux élections européennes. Tout le monde peut contribuer à diffuser le message autour de "Cette fois, je vote".

+ d'info

Témoignage de Dominik, jeune allemand à Moulins

Voir l'image en grandDécouvrez le témoignage de Dominik en cliquant ici.
Si vous aussi souhaitez partir comme Dominik en stage, en étude ou volontariat dans un pays membre de l'Union européenne, retrouvez les infos d'Europe Direct Allier sur la mobilité européenne!