Archives départementales

Archives départementales

En perpétuel accroissement, les archives constituent réellement la mémoire écrite du département.

Quelques chiffres

  • Plus de 1200 lecteurs par an
  • 16 km linéaires de documents
  • 19500 communications de documents par an
  • Environ 300 mètres linéaires d’accroissement d’archives par an

Origines

Les archives départementales ont été créées sous la Révolution. Elles ont été constituées, à l’origine, par les papiers des administrations de l’Ancien Régime et par les archives séquestrées sur le clergé et les émigrés. Depuis la Révolution les fonds s’accroissent de versements réguliers des administrations publiques établies dans le département ; il s’y ajoute des dons ou dépôts d’archives privées.
En perpétuel accroissement, les archives constituent réellement la mémoire écrite du département.

Les missions des Archives départementales

Voir l'image en grandLa première mission du service consiste à assurer, dans les meilleures conditions, la conservation de ce patrimoine irremplaçable que sont les archives.
Ce qui signifie conserver l’acquis et, jour après jour, accueillir ces documents où se trouve consignée l’histoire du temps présent.

La deuxième mission consiste à permettre l'accès au plus grand nombre à ce patrimoine, car il ne suffit pas de conserver. De là ces travaux de classement et d’inventaire qui vont mettre les archives à la portée de tous.

Les utilisateurs des archives sont de plus en plus nombreux. Ils viennent y chercher telle ou telle pièce de nature à étayer leurs droits : les archives sont d’abord conservées pour constituer la preuve du droit des gens. Ils viennent aussi en curieux d’histoire locale ou en historiens et chercheurs.

Parallèlement, le service propose des activités pédagogiques tournées vers le milieu scolaire.
Il met sur pied, enfin, des manifestations culturelles destinées au grand public.

Avoir accès au fonds

Voir l'image en grandQui peut consulter ?

Les archives sont ouvertes à tout citoyen français ou ressortissant étranger (une pièce d’identité est exigée lors de la première visite).

Comment se déroule la consultation des archives ?

Les consultations ont lieu en salle de lecture où les documents originaux, ou leur microfilm pour les fonds les plus précieux, sont mis à la disposition des lecteurs.
Certains documents peuvent en outre être consultés dans d’autres centres d’archives, mais exclusivement sous forme de microfilms. De même, les archives de l’Allier peuvent recevoir en consultation des microfilms provenant d’autres centres. Aucun document ne saurait être consulté à domicile. Les archives sont rendues accessibles grâce à des instruments de recherche tels que répertoires, guides et inventaires. Pour une première approche, on pourra se reporter au guide des archives de l’Allier.

Aide et conseil

Le personnel du service est à la disposition des chercheurs qui fréquentent la salle de lecture, afin de les orienter et de leur proposer aide et conseil, notamment pour l’utilisation des instruments de recherche. Il ne lui appartient pas en revanche de se substituer aux lecteurs en effectuant la recherche à leur place.