L'étang de Goule

L’étang de Goule est un site aux multiples usages, qui présente une richesse écologique majeure.
Commune : Valigny

Berges aménagées.JPG

clairière

empreintes de loutre.JPG

gazons amphibie3.JPG

joncs des tonneliers.JPG

canal amont étang.JPG

P1000435.JPG

P1000442.JPG

P1000437.JPG

P1000449.JPG

P1000450.JPG

P1000451.JPG

P1000457.JPG

P1000446.JPG

P1000461.JPG

P1000477.JPG

P1000525.JPG

P1000535.JPG

P1000528.JPG

P21 brev8 etang de goule bis (16)

P1000428.JPG

P1000538.JPG

P1000562.JPG

P1000434.JPG

P1000541.JPG

P1000566.JPG

P1000565.JPG

P1000564.JPG

prêles d'eau.JPG

roselière2.JPG

P1000536.JPG

serpolet faux thym.JPG

Le site se divise en deux parties :

  • la partie Nord avec la digue de l'étang où se situe le pôle touristique dénommé « Village de Goule ». Ce dernier comprend notamment une base nautique, des hébergements collectifs, une zone de baignade et un camping ; Aujourd’hui, l’étang de Goule est un lieu touristique reconnu, qui accueille entre 60 000 et 90 000 visiteurs par an.
  • la seconde partie du site se caractérise par un aspect « plus naturel ». Plusieurs usages coexistent : la pêche, la randonnée, le nautisme. L’extrémité Sud du plan d’eau concentre les principales richesses écologiques.

La bivalence tourisme/nature est un atout également pour le développement de ce site grâce aux activités de plein air.

Des richesses insoupçonnées

Voir l'image en grand Gazons amphibiesL’étang est connu pour accueillir de nombreuses espèces d’oiseaux, nicheurs ou hivernants, dont le bihoreau gris (Nycticorax nycticorax), le bruant jaune (Emberiza citrinella) ou le balbuzard pêcheur (Pandion hahiaetus).

Cet Espace Naturel Sensible interdépartemental est également remarquable pour sa flore qui rassemble certaines espèces rares de l’Allier, dont certaines même uniques, comme par exemple l’Aster linosyris (Galatella linosyris) ou la Lindernie rampante (Lindernia palustris).

La microtopographie des berges de l’étang en pente très douce offre, notamment dans les queues d’étang, des structures végétales et des communautés associées variées.

Les partenaires

Voir l'image en grand Plan d'eau navigableLe plan d’eau se situe dans le département du Cher au Nord (5%) et de l’Allier au Sud (95%).
Le périmètre de l’Espace Naturel Sensible « étang de Goule » comprend exclusivement des parcelles appartenant au Conseil Départemental du Cher sur une surface de 151 ha environ, dont 126 ha en eau.

L’étang a été créé sur le lit de l’Auron en 1838. Sa superficie varie de 80 à 100 ha. Sa profondeur fluctue de 6 à 9 mètres en fonction des crues et des étiages. A l’origine, le plan d’eau était un réservoir destiné à alimenter les entreprises sidérurgiques situées en aval ainsi que le Canal de Berry pour y permettre la navigation.

Son bassin versant s’étend sur environ 35 km². L’étang de Goule est alimenté par plusieurs petits cours d’eau plus ou moins permanents, dont l’Auron considéré ici dans sa partie amont. Ainsi, son fonctionnement hydrologique est caractérisé par une forte variation du niveau d’eau durant l’année.

Une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF) s’étend sur l’ensemble de l’étang de Goule. Ce statut se justifie par une grande diversité végétale et animale.

Le partenariat technique et financier a été officialisé par la signature d’une convention entre le Département de l’Allier et le Département du Cher en décembre 2014.