L'information européenne

Café Europe "costumes et fêtes en Europe" le vendredi 13 décembre à Saint-Menoux

Voir l'image en grand

Une nouvelle Commission européenne!

Suite à l'élection de la nouvelle Commission européenne par le Parlement européen et l'adoption de celle-ci par les Etats membres, la nouvelle Commission, présidée par Ursula von der Leyen, entre en fonction le 1er décembre 2019 pour une période de 5 ans.
Suite à la conclusion de la procédure des auditions des candidats aux postes de commissaires, le Parlement européen a approuvé, mercredi 27 novembre, la nouvelle Commission dans son ensemble. Les Etats membres ont par la suite également validé la nouvelle Commission.

Dans son discours d'ouverture, la Présidente-élue, Ursula von der Leyen, a rappelé les priorités clés de sa mandature :
- un "Green Deal" européen, avec pour ambition de faire de l'Europe le premier continent neutre en carbone au monde d'ici à 2050
- une Europe adaptée à l'ère du numérique
- une économie au service des personnes
- promotion du mode de vie européen
- une Europe plus forte sur la scène internationale
- un nouvel élan pour la démocratie européenne

Source : Représentation en France de la Commission européenne - crédits photos : Commission européenne
Pour en savoir plus, cliquer ici.

Rencontre-débat « Quel impact des fonds européens sur notre territoire ? » le 26 novembre à 13h30

Europe Direct Allier organise le mardi 26 novembre à 13h30 une rencontre à suivre en facebook live sur l'impact des fonds européens sur notre territoire, en présence de M.Van RAEK, rapporteur pour les programmes AURA à la DG Regio de la Commission européenne.

Rencontre-débat « Quel impact des fonds européens sur notre territoire ? »

le mardi 26 novembre 2019 (13h30-15h)
https://www.facebook.com/europedirectallier/

Voir l'image en grand

Au programme :
-quel impact dans l'Allier ?
*bilan des financements dans l'Allier
*témoignages (cf ci-dessous)
*débat/échanges
- réflexions sur les nouvelles priorités de financement pour 2021-27

Intervenants
- Véronique POUZADOUX, conseillère départementale déléguée aux fonds européens , accompagnée d' Anne ROUSSAT (responsable du service Europe, Stratégies et Coopération)
- Alain VAN RAEK : rapporteur pour les programmes AURA à la DG Regio de la Commission européenne
- autorité de gestion Région : Stéphanie COURIO (Responsable du Pôle FEDER au Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes)
- autorité de gestion FSE national : Valérie LAFONT – DIRECCTE

Témoignages :
- CNCS
- Moulins communauté
- Association Viltaïs
- Syndicat Départemental d'Energie de l'Allier

Une nouvelle équipe pour l'Europe

79 eurodéputés ont été élus en France, dont 5 ne prendront leurs fonctions qu'une fois le Brexit effectivement opéré. Ils siègent au Parlement européen par groupes politiques et non par nationalité. Pour établir un groupe, un minimum de 25 députés est requis, représentant au moins un quart des États membres de l'Union.
Les nouveaux députés européens se sont réunis du 2 au 4 juillet pour leur première session plénière. Ils ont élu leur Président, David Sassoli, social-démocrate italien pour deux ans et demi. Les vice-présidents et les questeurs ont également été élus.

Une nouvelle équipe très féminine proposée pour les postes clés de l'UE
Les dirigeants européens se sont mis d'accord mardi 2 juillet sur les noms des personnalités à soumettre pour validation au Parlement. Ainsi, l'actuelle Ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, est proposée pour prendre le 1er novembre 2019 la présidence de la Commission européenne, tandis que la Française Christine Lagarde devrait remplacer Mario Draghi au poste de Président de la Banque centrale européenne (BCE). De même, les Chefs d'État ou de gouvernement de l'UE se sont accordés pour nommer l'ancien Premier Ministre belge Charles Michel comme Président du Conseil européen. Pour succéder à Federica Mogherini, actuelle Haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères, le nom de l'Espagnol Josep Borrell a été proposé.

Source : Représentation de la Commission européenne en France

Présidence finlandaise du Conseil de l'UE

La Finlande exerce du 1er juillet et jusqu'au 31 décembre 2019, la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne, après la Roumanie (premier semestre 2019) et avant la Croatie (premier semestre 2020).
Le Conseil, appelé aussi Conseil des ministres, est l'institution de l'Union européenne qui rassemble les ministres des États membres; ils représentent les gouvernements nationaux. La présidence du Conseil est assurée à tour de rôle par chaque État membre de l'UE pour une période de six mois. Pendant cette période de six mois, l'État concerné préside des réunions à tous les niveaux au sein du Conseil, contribuant ainsi à assurer la continuité des travaux de l'UE au Conseil.
La présidence a pour tâche de donner une impulsion aux travaux législatifs du Conseil tout en veillant à assurer la continuité du programme de l'UE et une bonne coopération entre les États membres.
Les priorités de la présidence finlandaise sont:
-renforcer les valeurs communes et de l'État de droit,
-rendre l'Union plus compétitive et socialement plus inclusive,
-consolider la position de l'UE comme le leader mondial en matière de climat,
-garantir la sécurité globale de tous.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Accord commercial UE-Mercosur

Le 28 juin dernier, l'Union européenne et le Mercosur, un bloc économique comprenant l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et l'Uruguay, sont parvenus à un accord politique en vue d'un accord commercial ambitieux, équilibré et global. Le nouveau cadre commercial - qui fait partie d'un accord d'association plus large entre les deux régions - consolidera leur partenariat politique et économique stratégique et créera d'importantes possibilités de croissance durable de part et d'autre, tout en respectant l'environnement et en préservant les intérêts des consommateurs européens et des secteurs économiques sensibles.
L'accord respecte les normes les plus élevées en matière de sécurité alimentaire et de protection des consommateurs, ainsi que le principe de précaution et contient des engagements spécifiques en matière de droits du travail et de protection de l'environnement, y compris la mise en oeuvre de l'accord de Paris sur le climat.

Source : Commission européenne.

Une énergie propre pour tous les Européens

Le Conseil a approuvé les quatre derniers actes législatifs du paquet « Une énergie propre pour tous les Européens », finalisant ainsi le cadre législatif présenté par la Commission Juncker en 2016. La transition progressive d'une économie largement dépendante aux combustibles fossiles vers une économie neutre en carbone est l'un des plus grands défis de notre époque.
Le nouveau cadre législatif permet de respecter pleinement l'objectif de l'UE de réduire les émissions de CO2 d'au moins 40% d'ici à 2030, tout en modernisant l'économie de l'UE, en créant des emplois et en favorisant une croissance forte pour tous les citoyens européens. Permettant la mise en place d'un environnement juridique moderne et stable, le paquet pour une énergie propre crée les conditions idéales pour les investissements publics et privés nécessaires pour assurer la transition vers une énergie propre. Les nouvelles règles renforcent les droits des consommateurs, en les plaçant au coeur de la transition énergétique. Elles permettent de créer de la croissance et des emplois verts, tout en réduisant notre dépendance aux combustibles fossiles importés et, renforcent ainsi notre sécurité d'approvisionnement et réduisent les émissions de CO2.
+ d'info

Initiative citoyenne européenne "Sauvons les abeilles !"

La Commission européenne a décidé d'enregistrer une initiative citoyenne européenne (ICE) intitulée "Sauvons les abeilles !". Ses organisateurs appellent l'exécutif européen à "adopter une législation pour préserver et améliorer les habitats d'insectes en tant qu'indicateurs d'un environnement intact".
Introduite par le traité de Lisbonne et entrée en vigueur en 2012, l'ICE est un instrument de démocratie participative. Elle permet aux citoyens européens de proposer à la Commission un changement ou une évolution de la législation européenne.
L'initiative "Sauvons les abeilles !" propose de fixer des objectifs contraignants :
. pour faire de la promotion de la biodiversité un objectif général de la politique agricole commune ;
. réduire considérablement l'utilisation de pesticides, interdire les pesticides nocifs sans exception et revoir les critères d'admissibilité ;
. promouvoir la diversité structurelle des paysages agricoles ;

Actuellement 16 ICE sont en cours. Dès qu'une ICE a réuni un million de signatures, et atteint le minimum requis de soutiens dans au moins sept Etats membres, la Commission européenne peut décider d'y donner suite.
+ d'info

Source : Vie publique

Budget UE 2020 : emploi, croissance et sécurité

Concernant la proposition de la Commission, les crédits alloués au titre du budget 2020 sont destinés aux domaines prioritaires suivants: la compétitivité de l'économie et la jeunesse, le renforcement de la sécurité et de la solidarité dans l'UE et au-delà, et la lutte contre le changement climatique.
21 % du budget global proposé pour 2020 seront consacrés à la lutte contre le changement climatique, ce qui s'inscrit dans le cadre de l'objectif ambitieux de consacrer 20 % du budget à long terme de l'UE à des activités de lutte contre le changement climatique.
Plus de 83 milliards € en engagements sont destinés à stimuler la croissance économique et les régions européennes et à soutenir la jeunesse.
Nombreux sont les défis européens qui ne connaissent pas de frontières. L'UE a recouru à plusieurs reprises à toute la flexibilité possible dans le budget pour faire face aux catastrophes, relever les défis de la migration et renforcer ses frontières extérieures. En mobilisant ses différents instruments, le budget 2020 de l'UE continuera à investir dans la solidarité et la sécurité en Europe et au-delà.
+ d'info

Source : Commission européenne

Résultats des élections européennes 2019

Retrouvez les résultats des élections européennes dans l'Allier : cliquer ici.


Le trombinoscope de Toute l'Europe des 79 députés européens français : cliquer ici.