Découvrir l'observatoire

L’observatoire est une instance départementale mobilisant toutes les institutions et associations intervenant dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Pourquoi un observatoire ?

Créé en mai 2013, l’observatoire départemental des violences faites aux femmes de l’Allier est le deuxième en France à être porté par un département.

Le Conseil départemental de l’Allier a mis en place cet observatoire dans le cadre du « protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences au sein du couple », signé le 17 février 2012, à l’initiative du Préfet.

Ses objectifs :
Observer, analyser, innover en qualifiant les réponses apportées aux femmes victimes de violences conjugales. Il n’intervient pas dans l'accompagnement des situations individuelles.

Son fonctionnement :

L’observatoire, rattaché à la Direction Enfance Famille, est piloté par une animatrice, il s’appuie sur un comité de pilotage, constitué de partenaires des champs judiciaire, médical, social, éducatif, associatif ….

Ses missions :

  • Observer ce qui se passe sur le territoire et produire un diagnostic actualisé :
    L’analyse des données permet de recenser les réponses existantes et d’identifier les manques.
  • Valoriser et faire connaitre les actions et supports existants :
    Pour faire connaitre l’existant, l’observatoire a créé différents outils : une lettre d’information et des pages internet.
    Il s’appuie aussi sur différents supports : presse, radio locale, magazine d’information du Conseil départemental.
  • Impulser de nouvelles actions :
    - Pour envisager de nouvelles réponses, l’observatoire anime des groupes de travail sur des thématiques qui demandent une réflexion globale et partenariale : hébergement des femmes victimes, prise en charge des auteurs de violences … ;
    - Pour favoriser le travail en réseau, l’observatoire organise des journées de rencontres et d’échanges ;
    - Pour un parcours de prise en charge de qualité, l’observatoire programme des temps de formation et de sensibilisation.
  • Proposer des actions de prévention :
    Pour prévenir les violences, des actions ont été réalisées lors d’événements dédiés à la jeunesse, auprès de collégiens, du Conseil départemental jeunes et du grand public.
  • Participer au réseau national des observatoires territoriaux et à des instances départementales en contribuant à alimenter les réflexions en cours.

Les partenaires membres du Comité de pilotage

  • La Déléguée aux droits des femmes et à l’égalité de l’Allier
  • le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de l’Allier (CIDFF 03) qui porte la référence unique violences conjugales
  • Justice et citoyenneté 03 (fusion des associations ADAVIP et ABSECJ en 2013), association d’aide aux victimes
  • le Groupement de Gendarmerie de l’Allier
  • la Direction Départementale de la Sécurité Publique de l’Allier (Police),
  • les trois Tribunaux de Grande Instance de l’Allier (Moulins, Montluçon, Vichy-Cusset)
  • le service pénitentiaire d'insertion et de probation de l'Allier (SPIP)
  • les trois Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale du département (pour l'accueil d'urgence des victimes), portés par les associations Viltaïs (Moulins, Montluçon) et l’ANEF (Vichy)
  • le Centre parental du foyer de l’enfance (Moulins),
  • les Ordres des avocats (Moulins, Montluçon, Vichy-Cusset),
  • la délégation territoriale de l’Agence Régionale de Santé,
  • l’Ordre des médecins de l’Allier,
  • le Centre Hospitalier Moulins-Yzeure,
  • l’Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale d’Auvergne (Croix-Rouge)
  • la Caisse d'Allocations Familiales,
  • l'Union Départementale des Associations Familiales de l’Allier,
  • la Fédération des centres sociaux de l'Allier,
  • l'Union départementale des CCAS de l’Allier,
  • la Direction Académique des Services de l’Education Nationale de l’Allier,
  • l’Association Départementale de Sauvegarde de l'Enfance et l'Adolescence de l’Allier (ADSEA 03).